Vivre la Ville : le constat

En 1997, Keolis Brest est partie prenante dans un groupe de travail « partenaires pour la ville ». Les autres entreprises participant au projet (la RATP, la SNCF, EDF GDF, la Poste et France Télécom) font le même constat : une difficulté d’intervention au sein des quartiers dit « sensibles ». Des difficultés d’ambiance et de sécurité, d’utilisation des services et des problèmes d’impayés.

Une volonté commune

« Partenaires pour la ville » imagine et propose une approche partenariale pour pallier l’absence des services publics dans les quartiers et apporter une réponse collective aux problèmes de sécurité rencontrés par l’ensemble des entreprises sur ces mêmes quartiers. L’idée paraît simple : substituer à la relation entre les institutions et les populations des quartiers une relation agents de médiation population des quartiers dits « sensibles ». Les statuts de l’Association Vivre la Ville sont déposés en 1997.

Les objectifs de Vivre la Ville

Première association de médiation sociale dans le Finistère, les objectifs de Vivre la Ville reposent sur deux grands principes, toujours d’actualité : Le premier objectif est de réaliser les missions de médiation pour le compte des entreprises partenaires, liées à l’association par des conventions pluriannuelles.
Le deuxième engagement est la mise en œuvre de parcours professionnels pour les salariés. Véritable défi pour les entreprises partenaires qui prennent un engagement moral fort pour accompagner les médiateurs vers des emplois

Les PIMMS – Les PIMMS Brestois

Le premier Point d’Information Médiation Multiservice est lyonnais et a ouvert ses portes en 1995. En 1998, Vivre la Ville adhère à l’Union des PIMMS. Elle est alors la première association extérieure à Lyon à prendre le label PIMMS. Grâce à la mobilisation commune des entreprises et de la collectivité, le PIMMS de Pontanézen à Brest ouvre ses portes fin 1998. Un deuxième PIMMS verra le jour sur le quartier de Kérédern en 2003.

Les médiateurs

Ils sont salariés de l’association et mis à disposition des entreprises partenaires. Ils sont multiservices et sont amenés à réaliser l’ensemble des missions. Les médiateurs de l’association Vivre la Ville sont embauchés dans le cadre de contrats aidés.
Les agents de médiation sont majoritairement issus des quartiers « sensibles » de Brest et de son agglomération. Au moment de leur embauche, ils sont soit en échec scolaire soit en échec professionnel :
Vivre la Ville se veut une association tremplin pour ses salariés. Ainsi, le PIMMS œuvre à l’accessibilité des habitants aux services nécessaires à la vie courante, en relayant, facilitant la compréhension, en complétant l’offre de services de ses partenaires et en proposant des services de type généraliste (information de premier niveau, mise en rapport avec le bon interlocuteur).
Il informe : sur le fonctionnement et l’offre des services des opérateurs de services publics (Horaires des bus, qualité de l’eau, horaires d’ouverture des agences…)

Il explique : les modalités de facturation, comment utiliser un mandat postal…
Il conseille : sur la gestion du budget familial, pour maîtriser la consommation d’énergie…
Il oriente vers le bon interlocuteur (assistantes sociales, conseillers emplois…)
Il accompagne toutes les démarches de la vie quotidienne, en médiateur, il prévient et aide à la résolution des conflits liés à la vie quotidienne
Il offre un accès à internet et accompagne dans l’utilisation des services publics distants via les portails numériques des opérateurs de services
Il peut proposer à la vente des produits de base des entreprises partenaires : timbres, tickets de transports en commun, billets de train…